Subscribe elementum semper nisi. Aenean vulputate eleifend tellus. Aenean leo ligula, porttitor eu, consequat vitae eleifend ac, enim. Aenean vulputate eleifend tellus.

[contact-form-7 404 "Not Found"]

Subscribe elementum semper nisi. Aenean vulputate eleifend tellus. Aenean leo ligula, porttitor eu, consequat vitae eleifend ac, enim. Aenean vulputate eleifend tellus.

[contact-form-7 404 "Not Found"]

Bim Manager

scott-blake-1143102-unsplash

Manage signifie en anglais gérer et BIM, l’acronyme de Building Information Modeling, la traduction exacte est le gestionnaire du BIM. En une phrase, le BIM Manager désigne la personne garante de la qualité de la démarche BIM.

Le BIM Manager n’est pas seul et agit dans un écosystème numérique. Loin de l’image de super-héros auquel il est parfois associé, le BIM Manager ne peut exécuter ses missions qu’au cœur d’une équipe que ce soit en entreprise ou avec les acteurs d’un projet.

Sa réussite dépend de la motivation sincère de la part de chacun des contributeurs BIM et de la bonne structuration numérique de sa sphère de travail.

Le BIM Manager un nouveau métier

Les différents postes et responsabilités du BIM manager

Un BIM Manager peut revêtir différents postes hiérarchiques, responsabilités et rôles.

Le BIM Manager peut être responsable de la mise en place d’une démarche BIM au sein d’une société. Il devient alors, le Référent BIM d’une entreprise.

Le BIM Manager est plus souvent employé pour désigner celui qui coordonne le travail des acteurs dans un projet de construction et/ou d’infrastructure. Il a alors le titre de BIM Manager Projet.

Selon le contexte et le périmètre d’intervention, d’autres rôles sont possibles : Coordinateur BIM, Spécialiste BIM, Consultant BIM, Expert BIM, AMO BIM, Responsable BIM, Modeleur BIM. Le BIM Manager peut assurer plusieurs rôles selon la taille de l’entreprise.

Dans le cadre de la transition numérique de l’écosystème, le BIM manager, en tant que gestionnaire du BIM, peut évoluer vers le data management et les métiers de data analyste, data scientiste ou data manager spécialisé dans le jumeau numérique du bâtiment.

Le Référent BIM d’une entreprise

Il est le spécialiste BIM principal de la société qui travaille au sein d’un bureau d’étude, d’un cabinet d’architecture, d’une industrie, d’un promoteur, des aménageurs, d’une collectivité territoriale, etc… A un niveau plus stratégique et dans les grandes entreprises, le rôle peut être évoluer vers une poste de Directeur BIM.

Le Référent BIM, avant tout, mène une réflexion sur l’implémentation du BIM pour toute l’entreprise, sans être partie sur un projet défini. Il rédige et amende également la charte BIM de la société.

Il est celui qui conduit le BIM en interne mais aussi analyse les besoins clients, vérifie et contrôle l’avancement des travaux de ses collègues qui ont le rôle de BIM Manager Projet ou Coordinateur BIM.

Un Référent BIM Manager doit avoir de nombreuses compétences :

  • posséder une grande expérience du bâtiment (techniques et méthode),
  • savoir définir la meilleur stratégie BIM pour l’entreprise,
  • communiquer l’intérêt du BIM,
  • maîtriser les écosystèmes numériques, les logiciels, les plateformes BIM,
  • savoir animer une équipe,
  • être pédagogue et donner des formations BIM,
  • savoir négocier des contrats et préparer les devis pour les missions BIM,
  • assurer une veille technologique constante.

Toutes ces capacités s’incarnent en général en 2 ou 3 postes distincts selon le contexte.

Ses points forts sont :

  • appréhender parfaitement les besoins des différents acteurs de l’acte de bâtir grâce à une grande expérience acquise parallèlement,
  • maîtriser et comprendre les tenants et aboutissants du BIM,
  • savoir gérer un service et une équipe,
  • créer ou participer avec d’autres spécialistes du BIM à des groupes de réflexion sur le BIM de demain.

Ses responsabilités sont :

  • la gestion administrative BIM :
    • présider le comité BIM de l’entreprise,
    • création de rapports sur les déploiements actuels et futurs du BIM,
    • création d’une stratégie de déploiement du BIM (évaluation de la situation actuelle et planification des objectifs),
    • rédiger, valider, commenter les contrats BIM,
    • gestion financière du BIM,
    • identification des tendances futures et opportunités d’affaires,
    • évaluer les nouvelles technologies et estimer le coût de leur déploiement,
  • la méthodologie interne :
    • rédaction et déploiement interne ou pour un client de standards BIM,
    • responsable de la rédaction, du déploiement et du respect des standards BIM,
    • création, développement et maintenance des fichiers gabarit,
    • définir la méthodologie de transmission de l’information,
  • la gestion des équipes :
    • de former, superviser ses collaborateurs,
    • s’assurer que les standards soient respectés,
    • planning de l’équipe,
    • responsable des évaluations pour l’entretien d’embauche,
  • le marketing :
    • publications sur le Web, interviews, et présentation,
    • développement et initiative pour le futur de l’industrie,
    • organisations faîtières en architecture, ingénierie, etc,
    • forum éditeurs de logiciels,
    • groupes d’utilisateurs,
    • Écoles et universités locales,
    • assister à des conférences, réunions, ateliers sur le BIM et transmission des informations,
    • penser le BIM de demain,
    • planification future d’utilisations potentielles du BIM,

Le BIM Manager Projet

Le BIM Manager Projet analyse et adapte les objectifs BIM du maître d’ouvrage à un projet spécifique. Il s’agit de mettre en route la démarche BIM du projet sur la base des maquettes en coordonnant un ensemble d’acteurs qui ont des contraintes et des outils différents.

Il y a plusieurs conditions pour la présence d’un BIM Manager Projet :

  • Un projet ayant opté pour la démarche BIM,
  • La mission est entière et complémentaire,
  • La nomination du BIM Manager par le client,
  • Plus d’un contributeur BIM,

Le plus grand défi dans un projet BIM est de faire travailler ensemble et de manière coordonnée des acteurs qui avait l’habitude de travailler chacun de leur côté. Il n’est pas toujours évident pour chacun de partager son travail et de laisser un droit de regard sur celui-ci

Le BIM modifie la manière dont les équipes vont collaborer et cadrer leurs rendus dans un contexte innovant. Le BIM doit se comprendre comme une surcouche innovatrice apporter aux projets de construction. Le principe ne change pas mais la façon de faire.

La multiplicité d’acteurs et des méthodes de travail obligent dans un projet monté en BIM d’encadrer les parties prenantes tout au long du processus. Le BIM Manager doit accompagner cette transition numérique avec une certaine pédagogie.

Il faudra enseigner et expliquer les tenants et les aboutissant du BIM aux acteurs impliqués. Pour ceux n’ayant pas une maturité BIM suffisante, il faudra leur proposer de suivre des formations.

Ses responsabilités seront :

  • adaptation des standards BIM,
  • rédaction de Cahier des charges et Chartes auprès le client,
  • rédaction de Convention BIM spécifique au projet,
    • surveillance des processus de :
      • développement et respect des flux de travail BIM,
      • développement durable,
      • planification,
      • visualisation 3D,
      • gestion du patrimoine,
      • estimation du coût,
      • gestion des spécifications,
      • conception collaborative et intégrée,
      • prototypage et fabrication digitale,
      • assurer l’utilisation maximale des capacités des logiciels,
      • assurer le contrôle qualité de tous les dessins produits,
      • développement et respect des flux de travail BIM,
      • former et superviser afin de s’assurer que les standards sont respectés,
    • fonction de support :
      • assistance aux équipes projets,
      • fournir le support technique pour les ordinateurs et les réseaux pour ce qui concerne le BIM,
      • support de la technologie BIM,
      • résolution des problèmes,
      • liaison avec les vendeurs de logiciels,
      • automatisation des certaines commandes pour améliorer la productivité.

Parfaitement formé au méthode BIM de la société, il est celui qui va fédérer les acteurs du projet autours du BIM, et aussi vérifier le travail des BIM coordinateurs pour garantir les objectifs.

Le Coordinateur BIM

Le Coordinateur BIM est sous la supervision du Référant BIM de l’entreprise. Il est le lien, sur un projet, entre le BIM Manager Projet et sa société. Il est celui qui va prendre connaissance des règles et des chartes de modélisation définies par le BIM Manager Projet et veille les BIM Modeleurs. Il est le garant de la qualité de la maquette numérique dans sa société.

Ses responsabilités sont :

  • assurer la conformité avec le cahier des charges BIM et la convention BIM du projet,
  • respecter la stratégie BIM de l’entreprise définit par le Référant BIM Principal,
  • prendre connaissance des règles de modélisation,
  • vérifier le travail des modeleurs de son entreprise,
  • participer aux réunions BIM et MOE,
  • coordonner les méthodes et process internes BIM.

Le BIM modeleur

Anciennement dessinateur projeteur, il est le dessinateur qui produit du contenu graphique grâce à un logiciel CAO BIM. Il est encadré par le chef de projet interne à la société

Le BIM modeleur s’assura que la maquette corresponde bien aux demandes du BIM management. La formation d’un dessinateur projeteur à un logiciel BIM s’effectue sur un mois environ pour commencer à être opérationnel.

Ses responsabilités sont :

  • réaliser la maquette selon les demandes du Coordinateur BIM dans le respect du cahier des charges BIM :
  • chercher et renseigner les données à intégrer dans la maquette.
  • détecter les incohérences du projet et les remonter au BIM Coordinateur

Comment se former au BIM ?

Pour devenir BIM manager, il existe plusieurs formations possibles. Un BIM Manager est le plus souvent diplômé d’un bac +5, ingénieur ou architecte.

On peut se former au BIM en :

  • École d’architecture,
  • École d’ingénieur spécialisé dans le bâtiment,
  • Master Génie Civil,
  • Master BTP,
  • Mastère spécialisé BTP,

Il existe également de plus en plus de formations spécialisées dans le secteur du BIM et aussi des logiciels utilisés comme Revit :

  • Bachelor BIM,
  • Bachelor Revit,
  • Mastère Spécialisé BIM,
  • Mastère Spécialisé Revit.

Qui recrute ?

  • Les bureaux d’études,
  • Les cabinets d’architectes,
  • Les sociétés de conseil en Immobilier,
  • Les collectivités territoriales,
  • Les promoteurs,
  • Les entreprises,
  • Les fabricants,
  • Les éditeurs de logiciel.

Le salaire du BIM Manager ?

Selon son expérience et sa valeur ajoutée, la fourchette de rémunération brute annuelle se situe entre :

  • 30K€ et 50K€ pour un BIM Manager Projet et le Coordinateur BIM
  • 45K€ et 65K€ pour un Référent BIM
  • Un Directeur BIM peut prétendre un salaire plus élevé

Quelles évolutions possibles ?

  • Création d’entreprise,
  • Directeur BIM de bureau d’études,
  • Data analyste, Data manager.

Quelques références économie – AMO